Matériel éducatif et MontessoriLes quatre plans de développement selon Maria Montessori

Les quatre plans de développement selon Maria Montessori

5
(1)

Maria Montessori, une pédagogue italienne renommée, a conceptualisé le développement de l’enfant comme un processus cyclique. Elle a identifié quatre plans de développement distincts, chacun avec ses propres caractéristiques et besoins.

Une vision cyclique du développement

Selon Montessori, le développement de l’enfant est cyclique, alternant entre des périodes actives, qu’elle appelle “créatrices”, et des périodes plus lentes, qu’elle nomme “de construction”. Cette vision du développement s’étend de la naissance à 24 ans et est divisée en quatre plans de développement distincts.

Les quatre plans de développement

La petite enfance (0 à 6 ans) : L’Esprit Absorbant

Montessori considère cette période comme une phase créatrice. À la naissance, l’enfant possède un élan créatif qui lui permet de développer la motricité et le langage pendant ses trois premières années. Cet élan est symbolisé par la flamme qui entoure le chiffre 0 sur le schéma de Grazzini. L’enfant est appelé “embryon spirituel” car il développe ses organes psychologiques sans en avoir conscience et n’en conserve aucun souvenir, tout comme le développement de ses organes physiques pendant sa phase in-utero.

  • Période : Petite enfance
  • Caractéristiques :
    • L’enfant absorbe son environnement de manière intense et inconsciente.
    • Développement des capacités motrices et du langage.
    • Forte sensibilité à l’ordre et aux routines.
  • Besoins :
    • Un environnement structuré et riche en stimuli sensoriels.
    • Activités de vie pratique pour développer l’autonomie.
    • Matériel sensoriel pour affiner les perceptions.

L’enfance (6 à 12 ans): L’Esprit Raisonneur

Cette période est considérée par Montessori comme une phase de construction. À partir de trois ans, l’enfant devient conscient de son désir de maîtriser son environnement et de perfectionner ses compétences cognitives. Cette envie se manifeste par une activité plus importante, notamment avec le travail des mains et le jeu.

  • Période : Enfance
  • Caractéristiques :
    • L’enfant commence à penser de manière logique et rationnelle.
    • Grande curiosité pour le monde et désir de comprendre le fonctionnement des choses.
    • Intérêt pour la justice, les règles et les relations sociales.
  • Besoins :
    • Projets de recherche et d’exploration pour stimuler la curiosité intellectuelle.
    • Activités collaboratives pour développer les compétences sociales.
    • Matériel éducatif pour explorer les mathématiques, les sciences, l’histoire et la géographie.

L’adolescence (12 à 18 ans) : La Construction de l’Identité

Montessori voit cette période comme une autre phase créatrice. C’est une période de grands changements physiques et émotionnels où l’adolescent cherche à comprendre sa place dans le monde.

  • Période : Adolescence
  • Caractéristiques :
    • Recherche de l’indépendance et de l’identité personnelle.
    • Intérêt pour les questions morales, sociales et économiques.
    • Changements physiques et émotionnels importants.
  • Besoins :
    • Projets réels et concrets qui permettent de comprendre le monde du travail et les responsabilités adultes.
    • Environnement soutenant l’exploration de soi et le développement de la confiance en soi.
    • Groupes de discussion pour aborder les questions morales et sociales.

La maturité (18 à 24 ans) : Le Passage à l’Âge Adulte

Cette période serait une phase de construction où l’individu atteint sa pleine maturité. Il est intéressant de noter que bien avant les techniques d’imagerie moderne qui ont montré que le cerveau termine sa maturation autour de cet âge, Montessori avait déjà identifié cette période comme l’aboutissement de la maturité.

  • Période : Jeune adulte
  • Caractéristiques :
    • Achèvement de la construction de l’identité et préparation à la vie adulte.
    • Développement des compétences professionnelles et personnelles.
    • Engagement social et contribution à la communauté.
  • Besoins :
    • Opportunités de spécialisation et d’approfondissement des connaissances.
    • Mentorat et soutien dans les projets professionnels et personnels.
    • Encouragement à l’engagement social et à la responsabilité citoyenne.

Le schéma des plans de développement

Le schéma des plans de développement, présenté par Camillo Grazzini lors d’une conférence en 1950, illustre cette théorie. Chaque plan est représenté par un triangle avec chaque âge marqué par une barre verticale. Les lignes obliques qui forment la pointe de chaque triangle représentent l’accroissement et le déclin des périodes sensibles caractéristiques de chaque plan (environ tous les 3ans).

Schéma illustrant les quatre plans de développement de Maria Montessori : la petite enfance, l’enfance, l’adolescence et la maturité.
Schéma inspiré de Camillo Grazini résumant les plans de développement de Maria Montessori.

En conclusion, la théorie des plans de développement Montessori offre une vision holistique du développement de l’enfant. Elle reconnaît que chaque enfant est unique et se développe à son propre rythme, en fonction des différentes phases créatrices et constructives qu’il traverse.

Ils reconnaissent que les enfants passent par différentes phases de croissance, chacune avec des besoins uniques. La méthode Montessori adapte l’environnement et les activités pour répondre à ces besoins, favorisant ainsi un développement équilibré et harmonieux.

L’importance des périodes sensibles

Les périodes sensibles sont des moments clés dans le développement de l’enfant où il est particulièrement réceptif à certaines informations. Ces périodes sont cruciales pour l’apprentissage et le développement de compétences spécifiques. Par exemple, il y a une période sensible pour le langage, une pour la motricité fine, etc. Pendant ces périodes, l’enfant est naturellement attiré par les activités qui soutiennent le développement de ces compétences.

Le processus de normalisation

Le processus de normalisation est un autre concept clé dans la philosophie Montessori. Il s’agit d’un processus par lequel l’enfant développe sa concentration et sa discipline intérieure. Grâce à un environnement préparé et à des activités significatives, l’enfant peut se concentrer sur son travail pendant de longues périodes et développer un sentiment d’ordre et de paix intérieure.

L’éducation Montessori versus l’éducation traditionnelle

Le schéma des plans de développement illustre également la différence entre l’éducation Montessori et l’éducation traditionnelle. Dans le système éducatif conventionnel, qui commence à 6 ans, l’enseignement est divisé en quatre blocs : l’école élémentaire, le collège, le lycée et l’université. Selon Maria Montessori, dans ce système, l’enseignant est la cause de l’apprentissage et du développement de l’enfant.

En revanche, dans la philosophie Montessori, l’enfant est considéré comme l’acteur principal de son propre apprentissage. L’éducateur joue un rôle de guide, aidant l’enfant à explorer son environnement et à découvrir ses propres intérêts.

En conclusion, la philosophie Montessori offre une vision holistique du développement de l’enfant qui respecte son rythme unique d’apprentissage et favorise son épanouissement global. Elle offre un environnement d’apprentissage qui soutient le développement de chaque aspect de la personnalité de l’enfant : sociale, émotionnelle, physique et académique.

Le matériel Montessori, une clé pour l’autonomie des élèves

Maria Montessori: la pionnière de l’éducation moderne

 

Avez-vous trouvé cet article utile et intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avez-vous trouvé cet article interessant ?

Suivez nous :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Derniers articles