Figurines et animauxLe Mégacéros, impressionnant cerf géant du Pléistocène

Le Mégacéros, impressionnant cerf géant du Pléistocène

0
(0)

Les forêts d’Europe et d’Asie abritaient il y a quelques dizaines de milliers d’années un étonnant cervidé au port altier, doté d’une ramure tellement imposante que l’on pourrait le croire issu d’une légende. Et pourtant, le Mégacéros a bel et bien foulé le sol de notre planète, pendant près de 5 millions d’années ! Découvrez dans cet article toutes les caractéristiques de ce fascinant cerf préhistorique aujourd’hui disparu.

Un cerf doté de bois majestueux

Le Megaloceros giganteus, de son nom scientifique, était l’un des grands mammifères herbivores caractéristiques de la mégafaune pléistocène en Eurasie. Mais sa caractéristique la plus frappante restait sans conteste l’énorme ramure ornant la tête des mâles adultes.

Cette ramure exceptionnelle pouvait en effet atteindre 3,65 mètres d’envergure en bout de piques ! Rien que les merrains, ou partie basale dépourvue de piquants, mesuraient déjà près de 2 mètres de long. De quoi lui valoir son surnom imagé de « cerf géant ».

Les forêts d’Europe et d’Asie abritaient il y a quelques dizaines de milliers d’années un cerf au port altier, doté d’une ramure tellement grande que l’on pourrait croire à une légende. Et pourtant, le Mégacéros a bel et bien existé ! Découvrez dans cet article ce fascinant cervidé préhistorique.

Squelette du Mégacéros

Le Mégacéros impressionnait par ses bois majestueux pouvant atteindre 3,65 mètres d’envergure !

Cette ramure surdimensionnée avait plusieurs fonctions. Tout d’abord une fonction sociale d’ornementation pour impressionner les femelles. Un mâle arborant une belle ramure symétrique et complète avait plus de chances de s’accoupler.

Ensuite une fonction plus martiale lors des combats entre mâles pour la conquête et la défense d’un territoire ou d’un harem de biches. Les bois entrelacés servaient également d’arme contre d’éventuels prédateurs téméraires.

Un proche cousin du cerf élaphe moderne

Malgré sa morphologie particulière, notamment sa ramure hypertrophiée atteignant des proportions exceptionnelles, le Mégacéros présentait de grandes similarités d’anatomie interne et externe avec les cerfs actuels tels que le cerf élaphe.

On considère ainsi qu’il s’agissait d’un proche cousin du cerf commun, faisant partie de la grande famille des cervidés dont descendent également les cerfs, chevreuils et élans contemporains.

Le Mégacéros serait un descendant direct du cerf élaphe primitif, avant d’évoluer en une branche parallèle pour finalement conduire à l’extinction de son lignage… Tandis que son cousin le cerf élaphe a pour sa part prospéré jusqu’à nos jours !

Une disparition liée aux changements climatiques

Le Mégacéros et le cerf élaphe ont cohabité en Eurasie pendant une grande partie de la dernière période glaciaire du Pléistocène. Mais alors que le climat se radoucissait et que la calotte glaciaire se retirait il y a environ 10 000 ans, le Mégacéros s’est finalement éteint, vers -8000 avant JC.

Cette disparition serait consécutive aux changements environnementaux : régression des forêts boréales froides que le Mégacéros affectionnait, fragmentation de son habitat, compétition avec d’autres brouteurs… Fatalement, ce gigantesque cerf n’a pas survécu dans un monde en plein bouleversement.

Son cousin le cerf élaphe, mieux adapté aux nouveaux biotopes mixtes, a au contraire prospéré pour donner naissance aux magnifiques cerfs que nous connaissons aujourd’hui.

Les 10 animaux les plus fascinants de la forêt

Figurines et héritage culturel

Bien qu’aujourd’hui éteint depuis 8 millénaires, le fascinant Mégacéros intéresse toujours autant par sa morphologie unique dans le monde animal. Des figurines sont d’ailleurs disponibles pour revivre l’atmosphère de la mégafaune préhistorique.

Ressource: crédit photo Wikipédia

Avez-vous trouvé cet article utile et intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avez-vous trouvé cet article interessant ?

Suivez nous :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Derniers articles